prototype MetisS MS18-E19, nouveau train avant T.S.S.

Tags : Développement

Auteur : Pascal Froger | 17 Février 2019

Crédit images / vidéo : Thomas Hemery, Renzo Gautelier

Evolution 2019 du prototype Moto d'Endurance MetisS

Les gènes et la philosophie, chez le petit constructeur de prototype moto d’Endurance français MetisS, est avant tout celui de construire soi-même sa machine en s’appuyant depuis 14 ans sur le concept JBB de train avant T.S.S. et de tracer son chemin technologique visant à amener une nouvelle approche de la dynamique d’un 2 roues motorisé. L’inconvénient dans cette démarche philosophique et technologique pour un petit constructeur aux moyens financiers ultras limités et esseulé, c’est que certaines orientations demandent beaucoup de développement et de partenaires pour développer les diverses parties de la moto. Aussi, en 2019 MetisS a décidé et dessiné une nouvelle évolution de son train avant T.S.S. afin de limiter le coût du développement et pour se faire de reprendre un système de frein traditionnel éprouvé depuis des décennies par les grands constructeurs de la spécialité.

MetisS, dans sa plus grande tradition, a ainsi profité de sa non-participation au dernier Bol d’Or pour se concentrer et faire fonctionner toute sa matière grise à redessiner un nouveau train avant T.S.S. permettant d’intégrer des doubles disques/étriers de freinage moto Brembo et d’accueillir une roue « standard MetisS *» en lieu et place de la coûteuse roue avant prototype. Le développement du système mono disque/étrier spécifique MetisS demandant beaucoup trop d’investissement financier et temps pour la petite structure MetisS.

Ce choix pour 2019 est également un choix pour une stratégie comparative de 2 orientations technologiques un peu différentes dans l’approche du train avant à T.S.S.. Comparatif qui a pu être mis en place en Novembre dernier sur les circuits de Carole et Nogaro. Des points positifs et négatifs ressortant des 2 côtés, la décision a été prise pour les raisons évoquées ci-dessus de partir pour 2019 avec une MetisS MS-18 E19 (Evolution 2019) au train avant à T.S.S. largement remanié comme nous allons vous le montrer maintenant.

La particularité du nouveau train avant JBB est son double disques/étriers (standard) en lieu et place de son mono disque/étrier (développement MetisS) ainsi que le remplacement de son mono-bras porte moyeu par un double.

L’évolution du train avant à T.S.S. reprend toujours le concept JBB de double triangles superposés à moyeu directionnel séparant l’amortissement de la direction. L’évolution intervient au niveau du mono-bras porte moyeu directionnel qui devient double-bras emprisonnant la double pince Brembo et la roue « standard MetisS *».La roue avant sortant non plus latéralement mais frontalement, les 2 bras du triangle inférieur sont solidaires l’un de l’autre et celui-ci est rigidifié.La roue avant fait bloque avec les paires disque/étrier et ces derniers sortent en conséquence avec la roue pour chaque changement.

La MetisS MS-18 que nous vous avions présenté dans divers articles en 2018 lors de sa conception et de ses premiers tours de roue avant l’épreuve du feu aux 24H du Mans Motos 2018 l’an dernier était une toute nouvelle moto revue en profondeur puisque le tout nouveau moteur Suzuki 1000 GSXR (L7) prenait place et devenait porteur. Exit le cadre.

En 2019, l’évolution est également de taille puisque c’est le symbolique train avant à T.S.S. qui subit une très grosse évolution/orientation faisant de la MetisS MS-18 E-19 une toute nouvelle machine qui voit également une évolution de son système de refroidissement qui avait fait défaut au 24H du Mans Motos 2018, la mise en place du tout nouveau faisceau Yoshimura et la mise à jour du système de fixation du bloc réservoir/selle.

La MetisS MS-18 E-19 fera ses premiers tours de roue dans sa version définitive aux préliminaires des 24H du Mans Motos 2019 les 2 et 3 Avril pour une participation à la 42e édition des 24H du Mans Motos du 17 au 21 Avril prochains.

A noter le retour du véloce pilote MetisS David Bouvier au sein du Team MetisS et de Billy Cornut qui seront accompagnés de l’incontournable Emmanuel Cheron mais également du capé pilote MetisS Cyril Huvier (4e pilote et pilote de développement) pour cette 42e édition des 24H Motos.

 

 

*  Roue de BMW S1000RR reconditionnée par MetisS pour accueillir le moyeu directionnel JBB.

 

 

 

 

Mentions Légales - Site crée par RenNa v.1.1 -

Team MetisS